• Perfect World

    De Rie Aruya

    à partir de : 15 ans

    Éditions : Akata

    Nombre de pages : 166

    Résumé : "Tsugumi, à 26 ans, est décoratrice d'intérieur. Un soir, lors d'une soirée de travail, qu'elle est sa surprise de retrouver autour de la table Hayukawa, son amour de lycée ! Mais depuis la fin de leurs études, le jeune homme, impliqué dans un accident, est en fauteuil roulant. Certaine que jamais elle n'aura la force (et l'envie) de fréquenter un homme "au corps amoindri", la jeune femme va pourtant sentir quelque chose bouger en elle."

    Mon avis : En ce moment, j'ai envie de lire plein de BD et de mangas. J'ai envie de découvrir des nouveaux mangas car je ne m'y connais pas du tout dans le domaine mais j'adore en lire ! J'ai entendu parler rapidement de ce manga, alors quand je suis tombée dessus à la librairie je l'ai pris tout de suite.

    J'ai bien aimé le premier tome de cette série de manga, l'histoire est très belle et elle évoque un sujet sensible, le handicap et l'amour et tout cela lié. C'est un sujet qui m'a beaucoup touché, je connais des gens en fauteuil roulant et du coup j'ai pensé à eux quand j'ai lu ce manga.  Ce manga nous fait nous poser des questions, sur la vie, l'amour et sur l'acceptation des autres, du handicap. C'est une histoire dans laquelle deux personnages se redécouvrent et la jeune femme se pose beaucoup de questions sur le handicap de son amour de lycée.

    C'était une lecture pleine de douceur qui m'a donné envie de lire la suite de cette série de manga, je ne sais pas du tout combien il y a de tomes mais j'ai très envie de me replonger dans cette douceur.


    votre commentaire
  • Petit pays

    De Gaël Faye

    à partir de : 16 ans

    Éditions : Grasset

    Nombre de pages : 215

    Résumé : "En 1992, Gabriel, dix ans, vit au Burundi avec son père français, sa mère rwandaise et sa petite sœur, Ana,dans un confortable quartier d'expatriés. Gabriel passe le plus clair de son temps avec ses copains, une joyeuse bande occupée à faire les quatre cents coups. Un quotidien paisible, une enfance douce qui vont se disloquer en même temps que ce « petit pays »d'Afrique brutalement malmené par l'Histoire.

    Mon avis : J'avais très envie de lire ce roman et je l'avais commandé à Noël l'année dernière si je me souviens bien. Je me suis enfin lancée dans cette histoire après qu'elle ait passé un long moment dans ma bibliothèque à attendre.

    C'est le genre de roman qui t'apporte de la culture générale sans pour autant que se soit son but. Il parle d'un sujet que je n'ai encore jamais vu évoqué dans un roman, et c'est un sujet que je ne connaissais absolument pas avant de lire ce roman. Il y a un grand nombre de pays en Afrique dont je ne connais pas l’existence et un trop grand nombre de conflits entre ces pays sur ce même continent. Ce roman traite d'un de ces conflits en partie, du point de vue d'un enfant et cela rend le récit encore plus dure que ce qu'il est à la base.

    La première remarque que j'ai eu en lisant ce livre est que l'écriture est magnifique et très agréable à lire. L'auteur choisit bien ces mots et c'est ce qui m'a sauté aux yeux en premier, la beauté de la plume de l'auteur. Une plume qui révèle encore mieux la cruauté de l'histoire.

    J'ai parfois eu un peu de mal dans ma lecture, je l'ai lu entrecoupé dans une période où je n'ai pas trop pris le temps de lire, alors parfois j'avais du mal à me replonger dans ma lecture. J'ai trouvé le récit parfois un peu long aussi mais c'est peut-être dû au fait que je l'ai lu entrecoupé et cela aurait été mieux si je ne l'avais pas lu autant entrecoupé je pense.

    Mis à part ça, j'ai bien aimé cette lecture, cruelle mais touchante, intéressante mais dure. Une écriture qui nous met dans l'ambiance et qui très agréable à lire malgré la dureté du sujet. Un sujet touchant et une lecture enrichissante.

    L'auteur est également musicien et a écrit et chanté une chanson qui s'appelle Petit pays et que je vous invite à aller écouter. J'aime beaucoup cette musique avec de belles paroles. Elle va parfaitement bien avec la lecture du livre.


    votre commentaire
  • Aujourd'hui, j'ai décidé de vous présenter trois pièces de théâtre qui dénoncent la condition des femmes, ou qui met en avant des femmes qui veulent faire ce qu'elles veulent et se révoltent et des femmes qui prennent conscience des droits qu'elles devraient avoir. Alors voilà je vous présente ces trois pièces de théâtre qui il me semble peuvent être présentées en cette semaine.

    Des femmes qui font ce qu'elles veulent #5Antigone, Jean Anouilh

    Résumé : "Pour pouvoir accomplir les rites funéraires sur la dépouille de son frère Polynice, Antigone est prête à tout. En bravant l'interdiction de Créon, elle risque la mort."

    Cette pièce de théâtre est une de mes pièces préférées. Peut-être parce que je l'ai joué sur scène mais aussi parce que j'aime beaucoup cette histoire et ce texte. Antigone est une femme forte et courageuse, une femme qui veut enterrer son frère et qui le fait malgré l'interdiction et malgré son oncle qui la menace. Elle se bat pour ce qu'elle veut. Cette pièce se finit tragiquement mais c'est une pièce qui montre une héroïne forte !

     

     

    Une maison de poupée,IbsenDes femmes qui font ce qu'elles veulent #5

    Résumé : "Dans cette maison où la femme est et n'est qu'une poupée, les hommes sont des pantins, veules et pleutres. Sans doute Nora incarne-t-elle une sorte de moment auroral du féminisme, alors qu'être, c'est sortir, partir."

    Au début, j'ai mis un peu de temps à rentrer dans l'histoire de cette pièce je vous l'avoue et puis petit à petit je suis rentrée dans l'histoire et j'ai découvert une femme qui va prendre conscience de sa condition, une femme qui va prendre conscience de ses droits, ces droits qu'elle devrait avoir. Cette pièce a été écrite en 1879 par une homme qui dénonce la société et la condition des femmes. C'est une belle pièce de théâtre, pas forcément facile à comprendre, mais une pièce qui dénonce. Elle est inscrite au registre mondial de l'UNESCO. 

     

     

     

    Des femmes qui font ce qu'elles veulent #5L'école des femmes, Molière

    Résumé : "Une femme instruite peut-elle être vertueuse ? Selon le vieil Arnolphe, l’ignorance seule permet aux femmes de rester sages et droites. Pour s’assurer une épouse docile, il élève sa jeune pupille, Agnès, à l’écart des garçons et des choses de l'amour. Mais voilà qu'elle aperçoit par la fenêtre un jeune homme, Horace, qui lui fait la cour."

    C'est une pièce que j'ai du lire pour les cours, et une pièce qui m'a plu. Je vous la présente, tout simplement, parce que dans cette œuvre, Molière dénonce la condition des femmes à son époque. C'était un sujet indiscutable à l'époque de Molière et pourtant il a essayé de mettre se sujet au grand jour avec cette pièce.

     

     

     

    Ces pièces nous montrent des femmes fortes, ou tout simplement des dramaturges qui quelque soit leur époque dénonce la condition des femmes. Ce sujet et ces problèmes ont traversé les époques et sont encore présent aujourd'hui, pas forcément de la même façon, pas partout de la même façon mais c'est encore là. Et ça ne devrait pas.

    Hier soir, je suis allée voir ma prof de théâtre jouer avec une autre comédienne sur scène pour la journée des droits des femmes. La représentation parlait principalement des violences et agressions subies par les femmes. C'était une pièce forte et qui faisait passer des messages très forts. Un spectacle incroyable, passant par beaucoup d'émotions. Un spectacle qui donne envie de se lever et de crier, de se révolter ! Alors, je les félicite. Bravo pour cet magnifique représentation.


    votre commentaire
  • Aujourd'hui, c'est le jour J, c'est la journée des droits de la femme et en ce jour, j'ai envie de vous faire découvrir ou de vous parler encore et encore de six auteures femmes que j'adore lire et qui valent vraiment le coup d'être lues. Certaines sont très connues et d'autres moins et j'espère vous en faire découvrir une ou deux dans la liste. Certaines de ces auteures sont engagées dans des causes pour lesquelles elles se battent et ce sont des points en plus pour ces auteures !

    Des femmes qui font ce qu'elles veulent #4Des femmes qui font ce qu'elles veulent #4Des femmes qui font ce qu'elles veulent #4Des femmes qui font ce qu'elles veulent #4Des femmes qui font ce qu'elles veulent #4Des femmes qui font ce qu'elles veulent #4

    J.K. Rowling est une auteure britannique, née le 31 juillet 1965. Elle est mondialement connue pour sa saga Harry Potter qui a été traduite en près de 80 langues dans le monde. Elle est issue d'une famille modeste et elle a brillamment réussit ses études. Elle a travaillé un temps à Amnesty international. Son premier roman, Harry Potter à l'école des sorciers, n'a pas été accepté tout de suite par les maisons d'éditions anglaises. Elle a reçu de nombreux prix littéraires. Elle est la créatrice de l'association Lumos qui se bat pour la protection des enfants dans le monde.

    Je vous la présente car c'est une auteure que j'affectionne énormément par sa sage Harry Potter évidemment. C'est une femme que j'admire également beaucoup car elle s'est beaucoup battu dans sa vie pour réaliser ses rêves et elle s'engage en créant l'association Lumos pour défendre un combat qui lui tient à cœur. J'ai également lu un de ses discours prononcé à l'intention d'élèves dans lequel elle encourage les élèves à vivre leur vie comme il le souhaite.

    Les livres de cette auteure que j'ai lu :

    Des femmes qui font ce qu'elles veulent #4Des femmes qui font ce qu'elles veulent #4Des femmes qui font ce qu'elles veulent #4Des femmes qui font ce qu'elles veulent #4Des femmes qui font ce qu'elles veulent #4Des femmes qui font ce qu'elles veulent #4Des femmes qui font ce qu'elles veulent #4Des femmes qui font ce qu'elles veulent #4Des femmes qui font ce qu'elles veulent #4

    Samantha Bailly est une auteure française, née en 1988. Elle publie son premier roman à 19 ans qui quelques années plus tard reçoit le prix imaginales. Elle est rédactrice pendant quelques années dans une entreprise de jeux vidéos. Elle publie de nombreux romans pour la jeunesse mais également pour les adultes. Aujourd'hui, elle se consacre pleinement à l'écriture. Dans ses romans, elle parle de la vie actuelle et met en avant l'entrée à l'âge adulte et les débuts dans la vie. Elle est la présidente de la charte des auteurs illustrateurs jeunesses. Elle se mobilise pour le droit des auteurs.

    J'ai choisi de vous présenter cette auteure qui est une de mes auteures préférées. J'adore ce qu'elle écrit, je me reconnais énormément dans ses personnages et dans la vie de ceux-ci car elle représente vraiment bien la réalité. Elle a une plume que j'adore et que se lit toute seule, elle nous embarque dans ses histoires sans qu'on puisse s'arrêter. J'aime également beaucoup suivre sa chaîne youtube. Elle se bat pour le droit des auteurs et c'est une cause dans laquelle elle s'investit beaucoup et j'apprends beaucoup de choses sur ces droits en la suivant sur instagram.

    Les livres de cette auteure que j'ai lu :

    Des femmes qui font ce qu'elles veulent #4Des femmes qui font ce qu'elles veulent #4Des femmes qui font ce qu'elles veulent #4Des femmes qui font ce qu'elles veulent #4

    Delphine de Vigan est une auteure et réalisatrice française, née en 1966. Après ses études, elle devient directrice d'études dans un institut de sondage. Elle a publié huit romans. Elle a commencé par publier un premier roman avec un pseudonyme. Puis elle publie sous son vrai nom. Elle remporte de nombreux prix littéraires.

    C'est une auteure que j'ai découvert dans No et moi, un livre qui m'a énormément marqué. J'ai tout de suite su que j'allais énormément aimer cette auteure. Je n'ai encore rien lu d'autre d'elle mais j'ai des livres qui m'attendent dans ma bibliothèque prêts à être découverts. C'est une auteure qui dans ces romans traite de sujets actuels ou de sujets très personnels mais qui sont très touchants et qui peuvent être parlant pour certains. C'est une auteure que je vous conseille de découvrir.

    Les livres de cette auteure que j'ai lu :

    Des femmes qui font ce qu'elles veulent #4

    Anne-Laure Bondoux est une auteure française, née en 1971. Elle a tout de suite été plongée dans l'ambiance des livres et c'est vers l'âge de 9 ans qu'elle a su qu'elle voulait devenir auteure. Elle s'est essayée à plusieurs genres et a envoyé quelques manuscrits à des éditeurs qui ont été refusés. Cela ne l'a pas découragé. En 1996, elle entre chez Bayard presse en tant que rédactrice, ses premiers textes publiés sont pubiés dans des magazines pour la jeunesse. C'est en 1999 que son premier roman est publié. Depuis 2000, elle se consacre totalement à l'écriture.

    C'est une auteure que j'ai découvert avec tant que nous sommes vivants, un roman coup de point qui m'a marqué. Je m'en souviens encore. Cette auteure a une plume magnifique, poétique et qui nous transporte dans ses histoires en douceur, dans des histoires pourtant pas toujours douces. Elle fait partie des mes auteures françaises préférées. Quand elle sort un nouveau roman, je sais que je le lirai. Elle écrit des histoires magnifiques, pleines d'émotions qui parlent de plein de sujets. Ses romans jeunesses peuvent totalement être lus par des adultes. Je vous conseille de découvrir sa plume si vous ne l'avez encore jamais fait.

    Les livres de cette auteure que j'ai lu :

    Des femmes qui font ce qu'elles veulent #4Des femmes qui font ce qu'elles veulent #4Des femmes qui font ce qu'elles veulent #4Des femmes qui font ce qu'elles veulent #4

    Clémentine Beauvais est une auteure française et anglaise, née en 1989. Elle a écrit de nombreux romans pour ados, pour jeunes adultes et des albums jeunesses. Elle est également blogueuse et dessinatrice. Elle est également enseignante-chercheuse en sociologie et philosophie de l'enfance à l'université de York en Angleterre. Elle vit depuis 10 ans en Angleterre et continue de publier des oeuvres tout en se consacrant à son site et son blog que je vous conseille d'aller voir.

    C'est une auteure que j'ai découvert il y a quelques années et j'ai tout de suite accroché. Je l'ai rencontré au salon du livre de Montreuil est c'est une femme adorable avec qui il a été très agréable de discuter. J'aime beaucoup le thème de ces romans dans lesquels elle parle de sujets actuels et de sujets qui peuvent tous nous concerner. Elle fait passer des messages à retenir. Le dernier roman que j'ai lu de sa plume est songe à la douceur qui a été écrit en vers et qui a été un énorme coup de cœur pour moi.

    Les livres de cette auteure que j'ai lu :

    Des femmes qui font ce qu'elles veulent #4Des femmes qui font ce qu'elles veulent #4Des femmes qui font ce qu'elles veulent #4

    Amy Harmon est une auteure américaine. Depuis son plus jeune âge elle sait qu'elle veut devenir auteure. Elle écrit des histoires et des chansons. Elle a publié huit romans pour jeunes adultes. Elle a également sorti un album de blues gospel en 2007, nommé "What I Know". Elle fait partie des rares auteurs auto-édités aux États-Unis figurant au palmarès des meilleures ventes de USA Today et The Newo York Time. 

    C'est une auteure que j'ai découvert avec Nos faces cachées en 2016. Ce roman a tout de suite été un énorme coup de cœur pour moi. Elle écrit des romans qui parlent d'amour mais pas que. Ils parlent également de toutes les émotions possibles qui existent. Ils traitent de sujets touchants. Sa plume est magnifique, je n'ai lu que la traduction mais elle est très poétique, pleine d'émotions. J'aime dire que les romans de Amy Harmon sont des valises d'émotions, des pages et des pages de magnifiques phrases qui te font ressentir plein de choses. Cette auteure est vraiment à découvrir. Je l'ai également rencontré au salon du livre de Montreuil et elle était toute souriante et accueillante.

    Les livres de cette auteure que j'ai lu :

    Des femmes qui font ce qu'elles veulent #4Des femmes qui font ce qu'elles veulent #4Des femmes qui font ce qu'elles veulent #4Des femmes qui font ce qu'elles veulent #4

    J'espère que cet article vous a plu. J'ai pris un énorme plaisir à le rédiger et à vous présenter ces auteures que j'aime énormément et que je vous conseille d'aller toutes les découvrir. Pour ma part, j'espère découvrir encore des livres de ces auteures que je n'ai pas encore lu. N'hésitez pas à me dire qu'elles sont vos auteures préférées et n'hésitez pas à me dire si mon article vous a donné envie de découvrir ces auteures. Ce soir ma prof de théâtre joue sur scène pour la journée des droits de la femme et je vais voir la représentation. Peut-être que je vous en parlerai rapidement.

    Bonnes journée à tous !


    votre commentaire
  • Aujourd'hui, dans ma semaine des femmes, j'ai envie de vous parler cinq romans qui parlent de féminisme, ou tout simplement qui mettent en avant des femmes qui se battent pour leurs causes. Dans les cinq romans que je vous présente, il y en a trois que je n'ai pas lu mais j'avais quand même envie de vous les partager car ils sont dans ma bibliothèque et je compte les lire très rapidement, et je sais qu'ils traitent de ce sujet. Alors je me suis dis que je pouvais vous les présenter quand même car cela vous donnera quand même des idées de lectures et j'espère vous publiez bientôt mes avis sur ces livres. En attendant, je vous présente ces cinq romans !

    Deux romans que j'ai déjà lu :

    Des femmes qui font ce qu'elles veulent #3

    Les petites reines, Clémentine Beauvais

    Résumé : "On les a élues «Boudins de l'année» sur Facebook. Mais Mireille Laplanche et ses «boudinettes». Hakima et Astrid, n'ont pas l'intention de se lamenter sur leur sort ! Elles ont des mollets, des vélos, et elles comptent bien rallier Bourg-en-Bresse à Paris... Pour s'incruster à l'Elysée ! Place aux Petites Reines !!!"

    J'ai décidé de vous présenter ce livre que j'ai adoré ! Le message premier de ce livre n'est pas le féminisme mais plutôt le harcèlement, mais pour moi il y a quand même un message féministe et une critique de "comment doit être une femme pour être belle". Les héroïnes du roman sont des jeunes filles qui vont s'affirmer et ne pas se laisser faire et finalement se battre pour leur cause ! Je vous conseille ce livre qui fait passer un super moment et qui fait réfléchir !

     

    Des femmes qui font ce qu'elles veulent #3

    Moi, Malala, Malala YousafzaÏ

    Résumé :"Quand les talibans prirent le contrôle de la vallée du Swat, au Pakistan, une toute jeune fille éleva la voix. Refusant l’ignorance à laquelle la condamnait le fanatisme, Malala Yousafzaï résolut de se battre pour continuer d’aller à l’école. Son courage faillit lui coûter la vie : en octobre 2012, à 15 ans, elle est grièvement blessée d’une balle dans la tête. Cet attentat censé la faire taire l’a au contraire confortée dans son engagement en faveur de l’éducation des filles dans son pays et, au-delà, des millions d’enfants non scolarisés de par le monde. Ce livre est le récit bouleversant d’une famille exilée à cause du terrorisme, de parents courageux qui, dans une société où les garçons sont rois, ont manifesté un amour immense à leur fille et l’ont encouragée à s’instruire, à écrire, à dénoncer l’insoutenable et à exiger, pour toutes et tous, l’accès au savoir.… un symbole mondial de lutte contre l’extrémisme religieux. L’Humanité."

    J'ai lu ce livre il y a maintenant quelques années quand il est sorti et il m'avait beaucoup marqué et je vous le conseille encore. C'est le livre parfait à vous présenter pour la semaine des droits de la femme, car ce livre présente une histoire vraie, l'histoire de Malala qui est une jeune fille qui s'est battu pour le droit à l'éducation des filles dans son pays et pour les droits des femmes également. C'est une jeune fille extrêmement admirable et courageuse et qui a reçu le prix Nobel de la paix en 2014 pour son combat. Je vous conseille ce livre, qui je m'en souviens bien, est très riche en émotion et qui nous montre une réalité du monde.

    Des livres que je n'ai pas encore lu mais que je compte lire cette année :

    Des femmes qui font ce qu'elles veulent #3

     La couleur des sentiments, Kathryn Stockett

    Résumé : "Chez les Blancs de Jackson, Mississippi, ce sont les Noires qui font le ménage, la cuisine, et qui s’occupent des enfants. On est en 1962, les lois raciales font autorité. En quarante ans de service, Aibileen a appris à tenir sa langue. L’insolente Minny, sa meilleure amie, vient tout juste de se faire renvoyer. Si les choses s’enveniment, elle devra chercher du travail dans une autre ville. Peut-être même s’exiler dans un autre Etat, comme Constantine, qu’on n’a plus revue ici depuis que, pour des raisons inavouables, les Phelan l’ont congédiée.
    Mais Skeeter, la fille des Phelan, n’est pas comme les autres. De retour à Jackson au terme de ses études, elle s’acharne à découvrir pourquoi Constantine, qui ‘la élevée avec amour pendant vingt-deux ans, est partie sans même lui laisser un mot. Une jeune bourgeoise blanche et deux bonnes noires. Personne ne croirait à leur amitié; moins encore la toléreraient. Pourtant, poussées par une sourde envie de changer les choses, malgré la peur, elles vont unir leurs destins, et en grand secret écrire une histoire bouleversante."

    Des femmes qui font ce qu'elles veulent #3

    Le goût du bonheur, Marie Laberge

    Résumé : "Une île non loin de Québec où les étés ont des allures de paradis. C'est là que les cinq enfants Miller, bientôt six, grandissent entourés d'amour, dans une maison aux portes ouvertes en grand. C'est que Gabrielle, leur mère, et Edward, leur père, n'hésitent pas à accueillir ceux dont la fortune, contrairement à la leur, n'a pas survécu au krach de 1929. Dans une société encore très puritaine dominée par une Église implacable pour les femmes, Gabrielle défend farouchement son clan et ce goût du bonheur qu'elle transmet à ses enfants aussi passionnés d'elle."

     

     

     

    Des femmes qui font ce qu'elles veulent #3

    Mille femmes blanches, Jim Fergus

    Résumé : "C'est un fait historique qui sert de base à ce roman : en 1875, mille femmes blanches, souvent issues de classes défavorisées ou de maisons de fous, sont "offertes" en mariage à mille guerriers indiens. En partant de cet odieux marchandage, Jim Fergus a écrit un roman, vu du côté des femmes. Leur découverte d'un peuple aux coutumes subtiles est étonnante. Éloquente aussi, parce qu'elle dénonce les graves écarts du gouvernement américain vis-à-vis de ceux qu'il considérait comme des sauvages."

     

     

     

    J'espère que cet article vous a plu et si vous avez des livres qui mettent en avant des femmes n'hésitez pas à me partager ces livres !


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires