• Perfect World

    De Rie Aruya

    à partir de : 15 ans

    Éditions : Akata

    Nombre de pages : 166

    Résumé : "Tsugumi, à 26 ans, est décoratrice d'intérieur. Un soir, lors d'une soirée de travail, qu'elle est sa surprise de retrouver autour de la table Hayukawa, son amour de lycée ! Mais depuis la fin de leurs études, le jeune homme, impliqué dans un accident, est en fauteuil roulant. Certaine que jamais elle n'aura la force (et l'envie) de fréquenter un homme "au corps amoindri", la jeune femme va pourtant sentir quelque chose bouger en elle."

    Mon avis : En ce moment, j'ai envie de lire plein de BD et de mangas. J'ai envie de découvrir des nouveaux mangas car je ne m'y connais pas du tout dans le domaine mais j'adore en lire ! J'ai entendu parler rapidement de ce manga, alors quand je suis tombée dessus à la librairie je l'ai pris tout de suite.

    J'ai bien aimé le premier tome de cette série de manga, l'histoire est très belle et elle évoque un sujet sensible, le handicap et l'amour et tout cela lié. C'est un sujet qui m'a beaucoup touché, je connais des gens en fauteuil roulant et du coup j'ai pensé à eux quand j'ai lu ce manga.  Ce manga nous fait nous poser des questions, sur la vie, l'amour et sur l'acceptation des autres, du handicap. C'est une histoire dans laquelle deux personnages se redécouvrent et la jeune femme se pose beaucoup de questions sur le handicap de son amour de lycée.

    C'était une lecture pleine de douceur qui m'a donné envie de lire la suite de cette série de manga, je ne sais pas du tout combien il y a de tomes mais j'ai très envie de me replonger dans cette douceur.


    votre commentaire
  • Des femmes qui font ce qu'elles veulent #2Des femmes qui font ce qu'elles veulent #2

    De Pénélope Bagieu aux éditions Gallimard

    Aujourd'hui dans cet article, je viens vous parler de deux bande-dessinées que j'ai adoré lire ! Je n'en avais pas parlé avant sur le blog car j'attendais d'avoir lu les deux pour en parler ensemble et j'ai lu le deuxième tome la semaine dernière. Ce qui tombe super bien car je peux faire un article sur ces deux tomes de bande-dessinées pendant ma semaine où je mets à l'honneur les femmes sur le blog.

    Dans ces deux tomes, Pénélope Bagieu nous présente la vie de femmes qui se sont battues pour faire ce qu'elles voulaient. Pour chaque femme, elle nous présente sa vie en l'espace de quelques pages et avec un beau graphisme. J'ai adoré ces BD et je vous conseille vraiment d'aller y jeter un coup d’œil. J'ai découvert de nombreuses femmes que je ne connaissaient pas et j'ai découvert leurs luttes. J'ai appris vraiment plein de choses et Pénélope Bagieu défend magnifiquement bien les femmes et leurs droits dans ces ouvrages. Elle montre que elles sont des femmes, que nous sommes des femmes, que nous ne pouvons pas avoir les mêmes droits que les hommes. Ce n'est pas parce qu'elles sont nées filles qu'elles ne peuvent pas atteindre leurs rêves et écrire leur vie elle-même. Et chaque femme dans le monde, devrait avoir le droit et la possibilité d'atteindre ses rêves, c'est ce message là que l'illustratrice fait passer dans ces BD.

    Les femmes que l'on rencontre à travers les pages de ces BD ont vécu à plein d'époques différentes. Et il y a des femmes qui ont vécu et qui vivent encore à notre époque qui sont présentées, des femmes qui n'avaient aucun droit et qui se sont battues. Il y a aussi des femmes qui ont vécu à des époques très anciennes et quand on compare la vie de ces femmes, certaines de notre époque ont la même condition qu'il y a des dizaines d'années voir plus. Cette duologie nous montre que le combat des femmes pour leurs droits date d'il y a très longtemps mais que certaines choses n'ont pas changé. J'ai adoré ces BD, j'ai ressenti tous les messages qu'elles contiennent et j'ai adoré découvrir ces femmes dont la plupart je n'avais jamais entendu parler ! Je vous conseille fortement de lire ces BD et d'apprendre sur ces femmes et leurs combats dans le monde parce que c'est important.


    2 commentaires
  • Les carnets de Cerise, Tome 5

    De Joris Chamblain et Aurélie Neyret

    à partir de : 9 ans

    Éditions : Soleil

    Nombre de pages : 75

    Résumé : "Cerise, onze ans, vit seule avec sa mère et rêve de devenir romancière. Elle a déjà commencé à écrire ses carnets ! Son sujet favori : les gens, et surtout les adultes. Elle les observe pour tenter de deviner leurs secrets les plus enfouis... Au fil de ses enquêtes, elle a compris à quel point son passé lui manquait et faisait tout pour ressurgir. À travers une correspondance avec sa mère, Cerise va replonger dans ses souvenirs, dans son enfance - des premières rencontres aux premiers mensonges... Ce voyage lui dévoilera le secret de ses carnets et on comprendra enfin pourquoi elle déteste tant que les adultes dissimulent quelque chose..."

    Mon avis : Quel plaisir de se replonger dans la vie de Cerise et dans les magnifiques dessins d'Aurélie Neyret ! Dans ce tome, on retrouve l'univers de Cerise, ses carnets et ses aventures. Mais Cerise a grandit et dans cette aventure, elle ne va pas enquêter sur les passants, les voisins et autres adultes de son entourage. Elle va enquêter sur sa vie à elle.

    Dans ce tome, on va apprendre à mieux connaitre Cerise et elle va nous dévoiler une histoire très touchante. Elle ne va plus s'enfermer autant dans ses histoires et ses carnets, elle va vivre sa vie ! Comme dans chacun des tomes de cette série, on passe des supers moments, des moments tout doux, des moments agréables. Les dessins, les couleurs, sont super agréables à regarder !

    L'histoire de ce dernier tome est parfait pour clore la série. En savoir plus sur Cerise et finalement la voir se découvrir elle même, après avoir aidé les autres, il ne faut pas oublier à s'aider soi-même. Je pense que vous l'avez compris, j'ai adoré cette lecture, c'était une lecture apaisante. Si vous n'avez pas commencé cette série, n'ayez pas peur que ce soit trop enfant, pas du tout, c'est pour tous vraiment ! Et c'est un très belle série de BD que je viens de finir et c'est une série à savourer !


    2 commentaires
  • Les fils de la terre, Tome 1

    De Jinpachi Môri et Hideaki Hataji

    à partir de : 15 ans

    Éditions : Delacourt

    Nombre de pages : 218

    Résumé : "Réformer l'agriculture japonaise :voici la tâche qui pèse sur les jeunes épaules de Shuntaro Natsumé, petit fonctionnaire débarqué dans un lycée agricole en tant qu'enseignant. Logé dans le village de Takazono, il y rencontre Kohei, un agriculteur de son âge, frustré par l'inefficacité des politiques agricoles de l'état. À son contact, le jeune Shuntaro prend peu à peu la vraie mesure de sa mission."

    Mon avis : J'avais envie de lire quelque chose de cours, une lecture que je lis juste en une soirée et j'avais envie de BD ou de manga. Il y a quelque temps j'avais repéré ces mangas dans la bibliothèque chez moi, ils sont à ma mère et elle avait bien aimé alors j'ai lu le premier tome.

    Ce manga parle d'un sujet que je connaissais pas et qui je pense n'est pas très connu, il parle du milieu paysan au Japon mais surtout du problème de ce milieu, le Japon ne peut se suffire à lui-même en récolte et nourriture et le milieu paysan est très pauvre comme dans beaucoup de pays.

    Le gouvernement décide d'envoyer un jeune ministre pour enseigner dans un lycée agricole pour donner envie au jeune de continuer dans ce milieu. Mais ce n'est pas facile, et ce manga parle également de l’éducation, un sujet très intéressant je trouve. On suit le jeune ministre qui essaye de donner le goût de l'apprentissage de l'agriculture à tous ces jeunes qui sont là parce que c'est le seul lycée à la ronde. Et petit à petit il arrive à faire quelque chose, à créer des liens.

    J'ai passé un bon moment avec ce manga et je vais lire la suite bientôt car je l'ai chez moi. J'aime bien lire des mangas c'est court et ça fait passer un bon moment avec des images. Si vous êtes intéressés par l'agriculture et par les mangas c'est le parfait mélange. L'histoire est super sympa à suivre et on passe vraiment un bon moment. Cela nous renseigne également sur l'économie du Japon finalement et c'est intéressant.


    votre commentaire
  • Alchimia

    Miya (dessinatrice)

    Samantha Bailly (Scénariste)

    Alchimia

    "Car un alchimiste n'a nulle autre maison que ses semblables."

    à partir de : 12 ans

    Édition : Pika

    Résumé : "Saë, une jeune alchimiste, sillonne le royaume d'Alchimia en bateau. Avec ses compagnons, elle utilise ses dons magiques pour collecter et proteger la mémoire de son peuple. Mais la guerre éclate avec Ifen, le royaume voisin qui refuse la pratique de cet art.

    Mon avis : Depuis sa sortie j'ai eu envie de lire ce manga ! Tout simplement car j'ai déjà lu deux livre de Samantha Bailly que j'adore et que j'adore découvrir de nouveaux mangas même si je n'en lis pas beaucoup ! Je suis la chaîne youtube de l'auteure et il y avait eu une vidéo avant sa sortie sur le manga et l'histoire me donnait très envie.

    L'histoire est géniale. j'aime beaucoup l'ambiance, Saë et ses amis vivent sur une péniche et se déplacent tout le temps ! Le sujet de l'alchimie, le fait de protéger et conserver la mémoire, je trouve que c'est une super idée !

    Les dessins sont magnifiques, il y a deux planches en couleur au début du manga et elles sont sublimes ! La suite est en noir et blanc comme dans un manga normal !

    L'histoire et les dessins ont fait que j'ai adoré ce manga, cet univers ! J'ai également beaucoup aimé les personnages, les alchimistes qui sont présents sur le bateau et je me suis beaucoup attachée à Saë. J'ai hâte que le tome 2 sorte mais je n'ai pas trouvé encore de date prévu ! Quand il sortira je l’achèterai rapidement pour me replonger dans cet univers que j'ai hâte de découvrir encore et encore !

    la jacket du manga peut se retourner si on préfère l'ifernien on met le côté bleu et si on préfère l'alchimiste on met l'autre côté ! Pour ma part, j'ai tourné ma jacket du côté de l'alchimiste et j'adore la couleur de ce côté là également !

    Je vous recommande énormément cette lecture de manga parce que je ne suis pas une liseuse de manga à la base mais j'ai découvert Orange et j'ai adoré et je viens de découvrir Alchimia que j'adore tout autant !


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique